Immeuble tertiaire SNCF

Le projet s’élève sur une friche, face aux rails de la gare de Tours et s’étend le long de la nouvelle ligne de tramway. La forme architecturale a trouvé ses volumes en réponse au différentes contraintes exposées.
Le projet est traité comme une couture urbaine, habitant la friche pour recréer l’espace urbain. La circulation douce longe l’alternance de zinc anthracite et de verre. Le rythme de la façade est résolument moderne et affiche ses influences industrielles.
La façade vitrée et la pelouse avec des bancs en blocs de pierre ramènent la vie et désenclavent la ruelle qui rejoint la rue Blaise Pascal dans la continuité de la rue de Vendée. Celle-ci emmène les passants jusqu’au centre-ville.
Le projet s’inscrit dans une volonté de faible impact énergétique, les objectifs en terme de développement durable sont les suivant : performance et maitrise de l’énergie : zones tampon, climatisation ; accessibilité PMR ; amélioration des conditions d’exploitation ; architecture remarquable et remarquée ; faible impact environnemental (autant en exploitation que pour le chantier en lui-même).

Maître d'ouvrage

SNCF

Lieu

37 000 Tours

Montant des travaux

1 500 000 € HT

Surface plancher

961 m²
AME | architecture : Construction d'un bâtiment tertiaire à Tours
AME | architecture : Construction d'un bâtiment tertiaire à Tours